Tag Archive for iphone

Plants vs Zombies

Alexandre me parlait de ce jeu depuis un petit bout de temps mais quand j’en ai entendu parler pour une deuxième fois de Claude Brazeau sur son blogue, je me suis dit que je l’essayais. Erreur ! Quel jeu addictif. Déjà que j’étais pas en avance sur mon lavage de vaisselle… ;-)

Dans Plants vs Zombies, tu dois protéger ta maison des Zombies, ils ne doivent pas y entrer. L’arme de choix? Des plantes, principalement.

Au début tu n’as qu’une lisière de gazon mais en passant les premiers tableaux, tu en as rapidement 6. Même chose du côté des plantes, en passant des tableaux, tu découvres de nouvelles plantes avec lesquelles tu peux te battre contre les zombies.

Au début de la partie tu peux voir un aperçu des Zombies que tu auras à battre et ainsi choisir les plantes parmi s ton arsenal qui te seront les plus utiles.

Il est également possible s’accumuler des pièces d’argent et d’or afin, entre autre, de pouvoir acheter un espace additionnel pour une plante à utiliser pendant le jeu.

C’est un jeu addictif et amusant. Recommendé à ceux qui peuvent s’arrêter ou qui non pas un horaire trop charger. À éviter au travail… :-p Il demande un peu de pratique au début, mais nous sommes bien guidé par les instructions du personnage. Mon fils de 6 ans aime aussi le jeu et demande souvent pour y jouer.

Plants vs Zombies est un jeu offert pour le iPhone, iPod touch et iPad.

Vous connaissez ce jeu? Vous l’avez aimé?

Femmes entrepreneurs : 50% des propriétaires au Canada

DSC_6302
Moi et ma petite famille dans le temps des sucres au Parc Omega à Montebello, Québec.

Étant membre de Costco, j’ai reçue il y a quelques jours leur magazine Contact Costco édition mai-juin 2010.

Un article en particulier a capturé mon attention : « Maman, inc. Quand la maternité mène aux affaire. » Je me suis senti rejointe, comme si je n’étais pas seule dans mon rôle d’épouse, mère et travailleure autonome.

Il n’est pas facile de se partir en affaire et de jongler l’entretien de la maison, l’éducation des enfants & toute la vie familiale et le travail. Ce n’est pas facile quand les deux parents travaillent 40h chacun par semaine non plus!

Je trouve ça désolant qu’encore  aujourd’hui, après presque 4 ans, certains dans mon entourage considèrent que je suis chanceuse parce que je suis à la maison… dans leurs têtes dire que je suis travailleure autonome, c’est juste une tournure de phrase pour dire que je passe mes journée à la maison à faire pas grand chose. Peut-être que j’exagère un peu mais tout de même. Certains ne voient pas mon travail comme un « vrai » travail.

Pourtant selon l’article « … le nombre de femmes ayant une entreprise a augmenté à tel point qu’elles représentent maintenant 50% des propriétaires. » 50% ! C’est pas rien. Et dans différents domaines tels ques :

– boulangère ;
– esthéticienne ;
– ingénieurs ;
– designers de mobilier ;
– graphistes ;
conceptrice de sites Internet ;
et plus.

« Selon Statistiques Canada, un tiers des nouvelles mères ont plus de 30 ans. Beaucoup ont des qualifications et de l’expérience… ».

Ce sont des femmes qualifiés ayant de créativité à « revendre » ! Des personnes avec beaucoup de volonté qui veulent une carrière mais également s’occuper de leurs enfants, les voir grandir.

Quand j’ai eu mon premier enfant, Jérémie, qui a maintenant 6 ans, ça m’a déchirée lorsque j’ai dû retourner au travail. C’est la deuxième gardienne qui m’a permis de me tranquilliser l’esprit que mon fils était bien en garderie. Par contre, quand il a commencée à faire des crises le matin en arrivant à la garderie et qu’en plus j’étais très démotivée par rapport à mon travail, le choix de le laisser jour après jour pendant près de 10h à la garderie pour ne le voir qu’environ 2 heures les soirs de semaine, me parraissaient très lourd.

Après discussion intense pendant 3 mois avec mon mari (et à analyser les finances si nous pouvions nous le permettre), nous avons décidé de couper sur le luxe de tous les jours et nous offrir une meilleure qualité de vie. Je resterais à la maison pour m’occuper de Jérémie. En même temps, j’ai pris un cours de formation avec le Centre Jeunesse Emplois Outaouais pour démarrer une entreprise et je me lançais dans le monde des affaires pour la création de sites Internet (et plus).

« Je pense qu’après avoir donné naissance, les femmes sont plus intrépides et ont envie d’aller tout simplement de l’avant et de mettre leur créativité ou leurs idées en oeuvre. Cela peut  être très inspirant pour les enfants de voir leur maman faire quelque chose qu’elle aime, être payée pour ça et être son propre patron. »

Je devenais une mampreneure, comme le dit l’article dans Contact Costco.

« Une mampreneure est une femme qui a des enfants et démarre son entreprise afin de gérer son temps et d’équilibrer de façon satisfaisante travail et vie de famille. »

J’adore cette courte description! Je trouve qu’elle me décrit tellement bien.

« L’Internet a réduit les coûts de démarrage et de marketing, et donné un accès mondial à une clientèle potentielle. »

Tout à fait d’accord. Internet et toutes les technologies qui en font partie, me permettent d’être présente pour mes clients et mes collaborateurs, peu importe où je suis. J’ai des clients qui font affaire avec moi depuis plusieurs années et que je n’ai encore jamais rencontré en personne. La technologie est là et il nous est très profitable d’en prendre avantage.

« Les activités professionnelles se font quand les enfants font la sieste ou sont à l’école, ou la nuit quand ils  dorment. Souvent on travaille en transit. »

Tellement vrai ! Ça peut être essoufflant par moment.. Parfois tu as l’impression de commencer tellement de tâches en simultanées et de ne rien pouvoir terminer « d’une traite ». Mais en même temps c’est très valorisant de voir tout ce que tu peux accomplir et surtout de pouvoir être aussi présente auprès de mes enfants.

Faut pas cacher que ça demande une discipline très rigoureuse. J’ai un horaire très structuré, même si ça parait pas toujours!, et même si ça ne tente pas toujours, je dois le faire. Par exemple, habituellement Rosalie (ma fille d’un an) lorsque je la couche vers 10h pour la sieste, je ne perds pas une minute et je fais le plus de travail possible durant le 2 heures (approximatif) qu’elle dort. Je fais la même chose en après-midi et si j’ai beaucoup de travail durant certaines périodes ou que je n’ai pas réussie à accomplir autant qu’il aurait fallu, je travaille également en soirée.

Je suis plus concentrée que jamais dans ma vie.

Quand Rosalie est réveillée en après-midi, j’en profite pour faire une activité, souvent à l’extérieur de la maison. Par exemple, prendre une marche, faire du vélo ou simplement faire les courses. Elle aime beaucoup quand on va se promener. Ça me permet en même temps de me changer les idées et le moment venu de mieux me concentrer sur mon travail.

J’ai un iPhone depuis le début de l’année et c’est vite devenu un outil indispensable. Je peux rester en contact avec tout mon monde peu importe où je suis. Je peux vérifier mes courriels, ma boite vocale, Twitter et même écrire sur mes blogues à partir de mon iPhone. Ce qui me permet d’être encore plus productive.

Et vous? Comment conciliez-vous famille et travail? Êtes-vous travailleur autonome? Vous y avez déjà pensé?